Aller au contenu principal

Education : l’enquête PISA conforte la priorité donnée à la refondation de l’école

infographie-PISA-2012_286112

Publiée le 3 décembre dernier, l’enquête PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves) sur les résultats scolaires est une photographie très nette du bilan des précédents gouvernements. Menée en mai 2012, cette enquête a évalué 510 000 élèves de 15 ans qui ont effectué leur scolarité entre 2002 et 2012, c’est-à-dire sous les précédents gouvernements.

A partir des conclusions de cette enquête, il est établi que les résultats scolaires des élèves se sont aggravés, au moins en culture mathématique. La France est désormais passée de la 13ème à la 18ème place sur les 34 pays de l’OCDE et occupe la 25ème place sur 65 pays.

Mais surtout, et c’est bien là que réside la réelle source d’inquiétudes, l’enquête met en exergue l’importance des déterminismes sociaux dans les résultats scolaires. Elle souligne que les inégalités à l’école se sont accrues entre 2003 et 2012, si l’on en juge par l’écart significatif entre les résultats des élèves issus de milieux très défavorisés et ceux originaires de milieux très favorisés.

C’est bien pour répondre avec force à cette évolution insupportable que le gouvernement, avec le soutien sans faille de la majorité parlementaire, s’est attelé sans attendre au chantier pluriel de la refondation de l’école. Convaincus que les systèmes les plus équitables sont aussi les plus performants (ex : Canada, Finlande,…), systèmes où les meilleurs n’ont pas besoin de l’échec des autres pour réussir, nous avons dégagé les moyens nécessaires pour mener une réforme en profondeur de notre système éducatif : priorité donnée à l’école primaire avec davantage d’enseignants, mise en œuvre du dispositif « plus de maîtres que de classes » ou encore de la réforme des rythmes scolaires, renforcement de la scolarisation des enfants de moins de trois ans, lutte contre le décrochage scolaire, refonte de la formation des enseignants, déploiement de l’école numérique,… D’autres chantiers importants sont actuellement sur l’ouvrage : redéfinition des métiers de l’éducation, élaboration des programmes scolaires, réforme de l’éducation prioritaire,…

Les conclusions de l’enquête PISA-OCDE raisonnent finalement comme un encouragement à poursuivre dans la voie du redressement éducatif que nous avons engagé depuis plus de dix-huit mois.