Aller au contenu principal

Ouverture des BTS maritimes : le lycée professionnel maritime du Guilvinec doit pouvoir en bénéficier

bandeau

L’action gouvernementale atteste de son réel soutien à l’enseignement maritime, de sa volonté de le rénover et de renforcer l’attractivité des métiers de la mer. J’en veux pour preuve l’organisation des Etats Généraux de l’enseignement maritime et des Assises de la formation et des métiers maritimes auxquelles j’assistais le 8 novembre dernier.

Si je salue la création du BTS maritime qui offre aux jeunes une nouvelle voie vers l’enseignement supérieur, et l’ouverture, dès la rentrée 2014, de quatre classes dispensant ce nouveau cursus de formation, je suis profondément insatisfaite que le lycée professionnel maritime du Guilvinec ne figure pas au rang des établissements retenus la semaine dernière.

Avec des résultats supérieurs à ceux de la moyenne nationale, fort d’un environnement géographique et institutionnel tourné vers la mer, la pêche et l’emploi maritime, le lycée professionnel maritime du Guilvinec présente au moins autant d’atouts que les autres. Mais au lieu de le conforter, sa non sélection risque de mettre un frein à son évolution. Elle  constitue aussi un mauvais signal en termes d’aménagement du territoire.

Les parlementaires finistériens de la majorité ainsi que le Président du Conseil général du Finistère partagent mon analyse. C’est donc collectivement que nous avons décidé d’interpeller le Premier Ministre.

13.0419 – Premier Ministre – localisation BTS Maritimes