Aller au contenu principal

Cap sur l’emploi

Image

Après un ralentissement puis une quasi-stabilisation à la fin de l’année 2013, le nombre d’inscrits à Pôle emploi a progressé le mois dernier (+0,9%).

Le nombre de jeunes inscrits à Pôle emploi tend au reflux depuis plus de 9 mois et la situation des demandeurs d’emploi seniors demeure préoccupante.

Ces chiffres contrastent avec les derniers indicateurs disponibles tant sur le front de l’emploi et du chômage que sur celui de l’activité économique. Ainsi, fin 2013, l’économie a recommencé à créer des emplois dans le secteur marchand, pour la première fois depuis un an et demi. L’activité économique présente des signes de reprise de plus en plus tangibles, avec un indicateur de climat des affaires et des perspectives de production qui se redressent.

La mobilisation du gouvernement, comme de l’ensemble des acteurs économiques et sociaux, doit se poursuivre et encore s’amplifier.

La récente signature entre les partenaires sociaux de la nouvelle convention d’assurance chômage vient conforter le rôle « d’amortisseur social » de ce régime. Grâce à la mise en place des « droits rechargeables », un million de demandeurs d’emploi verront leurs droits augmentés, ce qui rendra davantage incitative la reprise d’un emploi. Le nouveau dispositif permettra aussi à 1,2 million de personnes exerçant une activité à temps partiel ou de courte durée de disposer de règles plus claires, gage de plus de sécurité pour des parcours professionnels trop souvent heurtés.

Le gouvernement poursuivra et intensifiera la mobilisation des outils de la politique de l’emploi, qui ont d’ores et déjà apporté des solutions d’emploi et de formation à de très nombreux jeunes et demandeurs d’emploi de longue durée. Rappelons que 20 000 jeunes ont accédé à un emploi d’avenir depuis le début de l’année.

Enfin, le pacte de responsabilité amplifiera la dynamique de création d’emplois. Dans les toutes prochaines semaines, il viendra mettre en place des allégements supplémentaires du coût du travail, une meilleure visibilité et des mesures positives sur la fiscalité des entreprises ou encore des actions de simplification. Le Pacte sera assorti d’engagements en termes d’investissement de dialogue social et d’amélioration de l’emploi, notamment des jeunes et des seniors.

Tous ces leviers actionnés simultanément doivent nous permettre de gagner collectivement la bataille pour l’emploi !