Aller au contenu principal

Nicole Le Garrec décorée. Une Légion d’honneur méritée.

Image

Au début du mois d’octobre, j’ai présenté au Préfet un dossier de proposition d’attribution de la Légion d’Honneur à Nicole Le Garrec. Non pas qu’elle me l’ait demandé, elle est trop humble pour cela, non pas qu’elle y ait même pensé, mais simplement parce que certains parcours de vie me semblent mériter, au moins autant que d’autres, d’être salués par la Nation. A l’évidence, celui de Nicole est de ceux-là.

Lors de la cérémonie de remise de médaille qui s’est tenue le 5 avril à Plonéour, j’ai laissé le soin à Louis Le Pensec et à Jean-Michel Le Boulanger de mettre en lumière, avec la précision de leurs mots ciselés, ce beau parcours. Car c’était bien à Nicole ce jour là d’être sous le feu des projecteurs et non pas dans l’ombre des studios.

Le chemin que Nicole a parcouru aux côtés de Félix, depuis le Pays bigouden jusqu’au Vietnam en passant par Plogoff, le festival de Cannes ou l’ex-Yougoslavie, atteste de son investissement constant pour assurer la création, la diffusion et la promotion de la production audiovisuelle bretonne.

Animée par une conscience militante, par la constance des engagements, par des valeurs humanistes, Nicole a apporté toute sa contribution à l’enrichissement du patrimoine culturel de notre région, elle a œuvré à le faire connaître. Elle a su faire de la créativité une réalité, elle a permis à nombre de talents artistiques d’émerger.

En faisant partie de la promotion de janvier 2014 sur le quota du Premier Ministre, c’est l’exemplarité de son action qui est ainsi reconnue. C’est donc avec toute légitimité à la recevoir que Nicole peut arborer la décoration qui lui est remise pour ses éminents mérites.

Et bien que ce ne soit pas prévu par le protocole, c’est finalement le couple que Nicole forme avec Félix qui est distingué tant leur parcours de vie est lié.

actu_2881_1