Aller au contenu principal

Dimanche prochain, soyons au rendez-vous d’une Europe de progrès

Image

Lors du vote de ce dimanche 25 mai, vous aurez le choix entre les représentants d’une Europe progressiste et ceux d’une Europe conservatrice, ceux qui n’ont pas su, depuis des années, inscrire l’Union Européenne dans une nouvelle dimension.

Il est grand temps de donner à l’Europe les moyens de devenir une Europe du progrès en modifiant les rapports de force au Parlement.

Avec l’élection de François Hollande, sous l’impulsion de la France, ce sont des avancées majeures qui ont pu voir le jour :

– un accord a été trouvé pour que onze pays  mettent enfin en place la taxe sur les transactions financières,

– sous la pression de la France, la directive sur le détachement des travailleurs a été renforcée pour mettre fin à la fraude et au dumping social organisés à l’échelle européenne.

– sur le plan monétaire, une étape importante a été franchie avec la décision de la Banque Centrale Européenne de racheter les dettes des pays en difficulté.

Un mouvement profond de réorientation est désormais engagé. Ne le laissons pas au point mort.

Il est temps de remettre le progrès social et la croissance au cœur du projet de l’Union Européenne.  Pour une Europe qui avance, pour une Europe qui protège, pour une Europe qui agit, c’est bien la liste socialiste emmenée par Isabelle Thomas pour le Grand Ouest qui porte cet engagement.

Retrouvez ci-dessous le projet partagé par l’ensemble des candidats du Parti Socialiste Européen.
Manifeste du PSE