Aller au contenu principal

Le nouveau modèle énergétique français est en marche !

Image

Hier, Ségolène Royal a présenté en Conseil des ministres le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, un texte qui vise à construire le nouveau modèle énergétique français. C’est un projet de loi majeur du quinquennat. Il fixe des objectifs clairs et met en place des outils opérationnels ainsi que des aides simples et efficaces pour faire baisser la facture énergétique de la France et des Français.

Le nouveau modèle énergétique français doit être l’occasion de baisser la facture d’énergie, actuellement de 65 Md€ par an. Il permettra de créer 100 000 emplois en trois ans.

Cette loi vise à relever les défis réels que sont :

˗   la rénovation des bâtiments ;

˗   le développement des transports propres pour la qualité de l’air, la santé des Français ;

˗   le développement des énergies renouvelables;

˗   la lutte contre les gaspillages et la promotion de l’économie circulaire ;

˗   la simplification et clarification des procédures pour gagner en efficacité et en compétitivité ;

˗   le renforcement de la sûreté nucléaire et de l’information des citoyens ;

˗   le pouvoir donné aux citoyens, aux entreprises, aux territoires et à l’État d’agir ensemble.

Les grands objectifs fixés sont :

˗   Réduire les émissions de gaz à effet de serre pour contribuer à l’objectif européen de baisse de 40 % de ces émissions en 2030 (par rapport à la référence 1990) ;

˗   Diminuer de 30 % notre consommation d’énergies fossiles en 2030 ;

˗   Ramener la part du nucléaire à 50 % de la production d’électricité en 2025 ;

˗   Porter la part des énergies renouvelables à 32 % de notre consommation énergétique finale en 2030, soit 40 % de l’électricité produite, 38 % de la chaleur consommée et 15 %des carburants utilisés ;

˗   Diviser par 2 notre consommation finale d’énergie d’ici 2050.

Cette transition énergétique volontariste est une vraie révolution : elle vise à préparer l’après-pétrole et à instaurer un nouveau modèle énergétique français, plus robuste et plus durable face aux enjeux d’approvisionnement en énergie, aux évolutions des prix, à l’épuisement des ressources, aux impératifs de la protection de l’environnement.