Aller au contenu principal

Archives de

Versement de l’ARS, 3 millions de familles seront aidées à passer le cap de la rentrée

Montage budget rentrée scolaire

Le gouvernement a annoncé que le versement de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) interviendrait dès le 19 août afin de permettre aux familles d’en bénéficier au plus tôt. Cette prestation, versée par la CAF, bénéficie à environ 5 millions d’enfants et à 3 millions de familles. Le gouvernement simplifie l’accès à cette allocation. Dès la rentrée 2014, les parents d’adolescents de 16 à 18 ans n’auront plus à fournir de justificatif de scolarité pour bénéficier de cette aide. Désormais, une simple attestation sur l’honneur assurant que l’enfant est bien scolarisé suffira.

À la prochaine rentrée scolaire, le montant de l’ARS s’élèvera à 363 euros pour les enfants de 6 à 10 ans, à 383 euros pour les enfants de 11 à 14 ans et à 396 euros pour les enfants de 15 à 18 ans.

Ces mesures, qui font suite à l’augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire à l’été 2012, traduisent l’engagement du Président de la République en faveur du pouvoir d’achat des familles et de la simplification des procédures administratives pour les Français.

Il n’y a pas de carte idéale mais le nouveau visage de la France des territoires se dessine

carte-de-france-13-regions

Par 261 votes pour et 205 votes contre, l’Assemblée Nationale vient d’adopter en première lecture le projet de loi relatif à la délimitation des Régions et à la modification du calendrier électoral.

A l’issue du débat sur le texte présenté par le gouvernement, nous sommes parvenus à réduire le nombre de Régions de 22 à 13, étant précisé que la Bretagne, les Pays de la Loire, l’Ile de France, le Centre, PACA et la Corse, demeurent aujourd’hui inchangés dans leurs limites administratives. Certains auraient souhaité des rapprochements avec d’autres territoires, d’autres se sont mobilisés pour éviter une fusion Ils pourraient donc être déçus de l’écriture actuelle du projet. Pourtant n’est-il pas déjà la marque d’un nouvel élan pour la décentralisation et la démocratie locale ? N’était-ce pas là l’objectif premier recherché ? Un objectif annoncé par le Président de la République dès 2012.

La nouvelle délimitation des Régions a consisté en une fusion des territoires existants sans qu’il soit encore question de laisser un département quitter une Région pour en rejoindre une autre. Pour autant, un droit d’option devrait être ouvert après 2016. Il n’a ainsi jamais été question de conduire une réforme à  marche forcée mais plutôt d’enclencher un nouveau processus de décentralisation qui s’enrichit progressivement, et dans la concertation.

Une réforme territoriale est donc à l’œuvre, une réforme qui trace des perspectives d’avenir pour nos territoires, des territoires qui sont des composantes d’une République indivisible dont l’organisation est décentralisée. Les Régions françaises de demain devront être repositionnées dans une dimension européenne. Elles devront être armées pour faire face aux enjeux qui nous occupent et qui irriguent nos territoires : contribuer au redressement économique de la France ; renforcer les solidarités territoriales et humaines ; simplifier et clarifier l’organisation administrative de la France pour gagner en efficience.

Seules des Régions fortes, et capables d’engager des coopérations interrégionales en Europe, pourront contribuer au rayonnement économique et à l’attractivité des territoires. Seules de telles Région seront en capacité d’investir dans les infrastructures nécessaires au développement des territoires.

Et c’est bien cette France des territoires, moteurs d’une action publique efficace qui est en train de se dessiner. Et la Bretagne en sera. N’est-ce pas là l’essentiel ?

Temps Fêtes 2014 : et le patrimoine maritime déploie ses plus beaux atours à Douarnenez

IMG_0983

Hier, après avoir rendu visite à l’entreprise Eolane qui m’a fait découvrir son nouvel outil de production de cartes électroniques à forte valeur ajoutée, j’ai mis le cap sur le Port Rhu,  ce site exceptionnel de conservation et de valorisation du patrimoine maritime. Durant quatre jours de fête, c’est la découverte de 600 navires et la participation à de nombreuses animations portées par des bénévoles investis, qui sont proposées au plus grand nombre.

Au rythme des allers et venues des voiliers et de leurs équipages, au rythme des chants marins et des musiques de Bretagne, des Balkans, d’Algérie, d’Irlande, …, des expositions, des rencontres avec les associations et les entreprises, c’est l’histoire maritime qui nous est ici contée depuis 1986. Temps Fêtes est bien un évènement culturel et populaire. C’est un moment festif unique mais aussi une occasion privilégiée de découvrir le travail remarquable des charpentiers de marine, ces orfèvres qui permettent de prolonger la vie de navires dont l’histoire s’est écrite sur les mers et océans du globe.

Dans ce magnifique écrin qu’est la baie de Douarnenez, j’ai sincèrement toujours plaisir à voir évoluer une flottille venue de tous les horizons, une flottille qui nous rappelle combien le maritime est avant tout un espace de partage et un monde d’ouverture aux autres.

Ce soir, j’embarquerai à bord du Nizwa, un boutre du Sultanat d’Oman, l’un des derniers fabriqués dans la péninsule arabique. En lien étroit avec l’exposition « dans le sillage de Sinbad » que l’on peut découvrir au Port-Musée,  c’est véritablement une invitation au voyage et au dépaysement que la mer nous lance ici.

 IMG_0992

De nouveaux leviers d’action en faveur de la jeunesse

 La grande conférence sociale des 7 et 8 juillet a placé la jeunesse au cœur de l’agenda social.

Le Premier Ministre a présenté plusieurs mesures importantes en faveur de la jeunesse. Lire la Suite

Renforcer la compétitivité des coopératives agricoles

Dans le cadre du projet de loi de financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2014, j’ai soutenu en cosignant un amendement de François Brottes visant à supprimer la C3S, la contribution sociale de solidarité des sociétés, pour les coopératives agricoles dès 2015.

Cette mesure, adoptée le 1er juillet dernier, était attendue par les coopératives et vise ainsi à les soutenir face à la concurrence. Lire la Suite

Nouvelle étape dans l’écriture de la loi d’avenir pour l’agriculture

Le projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt a été adopté la semaine dernière en seconde lecture à l’Assemblée.

Ce texte poursuit plusieurs objectifs majeurs : Lire la Suite

Assises du tourisme: les priorités du Gouvernement

La stratégie en faveur du tourisme en France a été présentée ce jeudi 19 juin par les Ministres Laurent Fabius, Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin et Carole Delga.

La France est le premier pays d’accueil avec 83 millions de touristes étrangers accueillis en 2012, l’objectif annoncé par les Ministres est de 100 millions de touristes étrangers en 2020. Le secteur du tourisme représente plus de 2 millions d’emplois directs et indirects et plus de 7% du PIB. Lire la Suite

Guerre des prix: comment l’apaiser?

J’ai récemment alerté par courrier Arnaud Montebourg, le Ministre de l’économie, du redressement productif et du numérique, concernant la guerre des prix fratricide que se livrent les industriels de l’agro-alimentaire et la grande distribution. Il s’agit d’une bataille tarifaire qui risquera d’asphyxier la filière et notre économie si nous ne réagissons pas. Lire la Suite

Ecotaxe : satisfaction d’avoir été entendus !

Suite à la suspension de l’écotaxe le 29 octobre 2013, deux missions d’information parlementaires ont été mises en place. Elles ont permis une large concertation sur le dispositif de l’écotaxe et sur le fonctionnement d’ Ecomouv.

Ce temps d’investigation, d’approfondissement et de réflexion a permis au Gouvernement et à Mme Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie de mettre à plat le dispositif de l’ écotaxe. Lire la Suite