Aller au contenu principal

Assises du tourisme: les priorités du Gouvernement

La stratégie en faveur du tourisme en France a été présentée ce jeudi 19 juin par les Ministres Laurent Fabius, Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin et Carole Delga.

La France est le premier pays d’accueil avec 83 millions de touristes étrangers accueillis en 2012, l’objectif annoncé par les Ministres est de 100 millions de touristes étrangers en 2020. Le secteur du tourisme représente plus de 2 millions d’emplois directs et indirects et plus de 7% du PIB.

Les Ministres ont évoqué le « paradoxe » français:
– « D’un côté, sa situation est très positive : elle reste le 1er pays d’accueil, en nombre, pour les touristes étrangers.
– « De l’autre côté, en termes de recettes, nous ne sommes qu’au 3ème rang. L’Espagne reçoit environ 30 % de touristes en moins que la France, selon les années, mais cela lui rapporte 10 % de recettes en plus, voire davantage. Car les séjours y sont plus longs. Chez nous, beaucoup viennent à Paris, mais ensuite ne visitent pas nos régions ou y restent trop peu de temps ».

Pour rester le premier pays touristique du monde et parce que la compétition se développe, « il faut que nous corrigions nos insuffisances » avec :
– Une offre touristique de qualité et diversifiée : constitution de 5 pôles d’excellence (gastronomie/œnologie, montagne/sport, écotourisme/itinérance, tourisme autour des savoir-faire français (artisanat, luxe), le tourisme urbain/ nocturne), mobilisation des investissements d’avenir (15 M€), promotion de marques et de destinations phares, …

– Le développement de la formation : baccalauréat technologique hôtellerie-restauration en 2015, …

– Des vacances largement accessibles : portail destiné aux ménages modestes pour préparer leur projet, avec sélection d’offres abordables à tarifs préférentiels, un fonds « tourisme social investissement », avec 75M€ pour rénover le patrimoine du tourisme social, …
– Un accueil amélioré : avec, entre autres, un train express entre Roissy et Paris, l’extension de l’initiative « visas en 48 H » lancée en Chine, une augmentation de 20% de l’effectif policier sur les principaux sites touristiques, l’ouverture de certains commerces le dimanche, etc.

– Le numérique au cœur du tourisme – « nous voulons devenir les champions » en la matière, « il y a là un marché considérable »: plan de déploiement du wifi gratuit dans les lieux très touristiques et incitation des hôtels à se doter du wifi, développement des services Internet adressés aux touristes, concours pour de nouvelles applications gratuites, réduction de la dépendance à l’égard des grandes plateformes de distribution en ligne, …

Fleur Pellerin a conclu: « On n’a pas tout réglé avec ces Assises, c’est une première étape. Ce n’est certainement pas la conclusion : c’est un nouveau départ pour le tourisme ». En effet, pour « inscrire la priorité du tourisme dans la durée », un Conseil de la promotion du tourisme va être créé. Il travaillera avec les partenaires publics et privés à un « Plan Tourisme pour 2020, un plan 20/20 pour 2020 ». Ce conseil se réunira chaque année, dont une première fois au deuxième semestre 2015.