Aller au contenu principal

De nouveaux leviers d’action en faveur de la jeunesse

 La grande conférence sociale des 7 et 8 juillet a placé la jeunesse au cœur de l’agenda social.

Le Premier Ministre a présenté plusieurs mesures importantes en faveur de la jeunesse.

Ainsi, les formations des jeunes seront mieux adaptées aux besoins de l’économie : une journée de découverte des métiers sera créée pour tous les jeunes ; le processus de rénovation des diplômes sera accéléré et simplifié ; l’aide aux jeunes en matière d’orientation sera intensifiée à travers l’expérimentation d’un parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel ; des pôles de stages seront créés dans les établissements scolaires permettant de mutualiser les offres de stage et de période de formation en milieu professionnel.

De même, l’envie d’entreprendre sera développée chez les jeunes à travers notamment la création d’écoles de l’entrepreneuriat dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Par ailleurs, le soutien à l’apprentissage sera renforcé par la mobilisation de 200 M€ supplémentaires qui permettront d’aider les employeurs à investir dans l’apprentissage; le choc de simplification sera appliqué à l’apprentissage.

La lutte contre le décrochage scolaire sera également renforcée par la concrétisation d’un droit au retour en formation des jeunes décrocheurs et le doublement du programme de service civique à destination des jeunes décrocheurs ; les fonds européens seront mobilisés pour les jeunes sans emploi et sans formation.

Quant à la garantie jeunes, dont la réussite dans les 10 départements (dont le Finistère) dans lesquels elle est expérimentée est unanimement saluée, elle verra sa montée en charge confirmée et sera proposée à 50 000 jeunes en 2015 et 100 000 jeunes en 2017. Grâce à ce dispositif, les jeunes confrontés à la précarité sociale bénéficient d’un accompagnement renforcé pour emprunter le chemin de l’autonomie.