Aller au contenu principal

A la rencontre de France Filière Pêche pour préparer l’avenir

Forum Fil_ère peche

Je me suis rendue mercredi dernier au Forum de France Filière Pêche (FFP) pour discuter de l’avenir de la pêche française. Le secteur est actuellement confronté aux difficultés du renouvellement de la flotte et à l’érosion des stocks. De telles discussions réunissant tous les acteurs de la filière sont donc indispensables. Cette première édition du forum a rencontré un franc succès et a permis d’échanger dans un esprit de convivialité et de co-construction.

La « table-ronde sur la pêche en 2050 » a mis autour de la même table le Comité National des Pêches Maritimes et des Élevages Marins (CNPMEM), l’Organisation Mondiale de l’alimentation et de l’agriculture (FAO), la Commission Européenne, l’IFREMER, France Nature Environnement (FNE) et l’association de consommateurs CLCV. La diversité de leurs approches de la pêche est une richesse qui doit servir un dialogue apaisé et la recherche de solutions constructives.

La nécessité d’une meilleure gestion des stocks ne fait maintenant plus débat à l’aune d’une augmentation de la demande mondiale de poisson. La Commission Européenne a sur ce point rappelé l’action anticipatrice des quotas qui ont permis à certaines espèces de se reconstituer. L’exemple le plus visible est le relèvement la semaine dernière du seuil de thon rouge de l’Atlantique !

Les intervenants se sont aussi accordés sur les efforts à fournir pour limiter les gaspillages et les rejets. L’Ifremer s’est félicité de sa collaboration fructueuse avec les pêcheurs pour mettre au point des chaluts plus sélectifs.

De surcroît, les intervenants sont revenus sur la concurrence étrangère qui pèse sur la production européenne. Ce combat pour le renouvellement des stocks est une bataille mondiale que ne pourra mener seule la filière européenne qui représente 10% des captures et 2% de la flotte mondiale. Les pêches illicites demeurent « un fléau qui sape les efforts de gestion des stocks » a martelé Marc Taconet de la FAO. A l’instar de la Conférence sur le climat, notre intelligence collective doit nous amener à réguler tous ensemble et à partager les efforts de manière transparente et équitable.

Cette journée instructive s’est finalement achevée par l’inauguration de l’exposition sur les projets mis en œuvre par FFP aux côtés du Ministre de la Pêche, Alain Vidalies, venu lui aussi pour l’occasion. L’association interprofessionnelle soutient de nombreux projets innovants tels que la mise en place d’économètres sur les bateaux. Le Ministre a par ailleurs réaffirmé l’accélération dans les semaines à venir de la répartition de l’enveloppe financière européenne des aides au secteur.

Une journée de dialogue pour préparer l’avenir comme on aimerait en voir plus souvent !