Aller au contenu principal

Revalorisation des salaires de l’aide à domicile : une reconnaissance pour les personnels

RTEmagicC_20121005-aidealapersonne_01.jpg

Le mois dernier, j’avais saisi Madame la Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes de la situation des salariés du secteur de l’aide à domicile en raison de l’absence d’agrément de l’avenant à la convention collective de la branche de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile.

La décision gouvernementale intervenue le 10 décembre dernier autorise l’agrément et va permettre de procéder aux revalorisations de salaire que les aides à domicile ont toute légitimité à attendre.

Cette mesure revalorise la valeur du point de 1 % à compter du 1er juillet 2014. Sur la base d’un temps plein au SMIC, cela représente une hausse d’environ 130 € net par an. L’effet sera donc rétroactif : ce qui va permettre aux personnels de percevoir, sur le salaire de janvier 2015, le complément alloué depuis le 1er juillet 2014. Cette mesure profitera aux 230 000 salariés (145 000 équivalents temps plein) de cette branche professionnelle (dont 97 % sont des femmes) qui œuvrent au quotidien, y compris dans les territoires les plus isolés, pour accompagner à leur domicile les personnes fragilisées, en majorité des personnes âgées, qui souhaitent vivre chez elles le plus longtemps possible.

Cette décision de revalorisation est une mesure concrète en faveur du pouvoir d’achat et de l’emploi dans le secteur non lucratif de l’aide et des soins à domicile auprès des publics fragiles. C’est, à l’évidence, une reconnaissance par les pouvoirs publics des efforts de professionnalisation et d’évolution du secteur qui conduit à une valorisation des métiers liés au grand âge.