Aller au contenu principal

Archives de

Grande mobilisation de l’école pour réaffirmer les valeurs républicaines

2015_mobilisation_Ecole_1200x627px_385337.81

Lors de ses vœux au monde éducatif, le Président de la République a rappelé son attachement à un nouvel enseignement moral et civique à l’école. Il a plaidé pour le renforcement des enseignements qui construisent le sentiment d’appartenance à la Nation et à ses valeurs républicaines et fait part d’annonces fortes : célébration dans les établissements, le 9 décembre, de la journée de la laïcité, enseignement aux médias dispensé à compter de la rentrée prochaine, création dans chaque académie d’une réserve citoyenne d’appui aux écoles et aux établissements,… Par ailleurs, la poursuite de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et toutes les formes de discriminations, constituera le socle commun de l’école élémentaire à la terminale.

Enseigner la laïcité et le vivre ensemble est la mission de la société tout entière. C’est à ce titre que Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education Nationale, a appelé à la mobilisation des personnels de l’éducation, mais aussi des collectivités, des associations, et des familles pour lutter contre la mésinformation des jeunes, le repli identitaire et la défiance à l’égard des institutions.

Les enseignants seront soutenus dans leurs missions  par :

  • Une formation accrue des professeurs :

La formation initiale des professeurs qui a été rétablie sera renforcée dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE).

Un plan de formation continue sera activé : 1000 formateurs sur les enseignements de la laïcité, seront déployés sur tout le territoire.

Une mobilisation des cadres de chaque académie pour apporter un soutien aux établissements en difficulté.

  • Le développement d’outils pédagogiques :

Un parcours éducatif et citoyen s’inscrira dans la durée de la classe de CP à la terminale, dans toutes les filières : 300 heures dans la scolarité.

Le règlement intérieur et la charte de la laïcité seront systématiquement présentés et signés par les élèves et leurs familles en début d’année.

Le développement d’une série de films sur les combats historiques pour les valeurs de la République.

La participation des élèves aux commémorations collectives.

La panoplie des sanctions sera complétée par des mesures de réparation et de responsabilisation trop peu employées aujourd’hui.

L’apprentissage correct du français est une des clés du sentiment d’appartenance à la Nation : une évaluation systématique du niveau de français des écoliers sera effectuée dès le CE2.

  • Un soutien financier :

– politique de la ville : un fonds de 10 millions € à destination des associations.

– le financement des fonds sociaux sera porté à 45 millions € pour combattre la grande pauvreté sur tout le territoire.

La ministre de l’Education Nationale a précisé que la concertation devrait se poursuivre sur le terrain autour de réflexions portant sur les moyens de lutter au mieux contre l’obscurantisme, et pour transmettre nos valeurs républicaines.  Enfin, la résorption des inégalités sera au cœur des prochaines assises de l’éducation : mixité sociale dans les collèges, refonte de la sectorisation…

La réaffirmation de la priorité donnée à l’école, à la jeunesse et à sa formation s’appuie sur des fondements essentiels : protéger l’école, restaurer l’autorité et la considération des enseignants ; responsabiliser les parents ; renforcer les enseignements qui construisent le sentiment d’appartenance à la Nation et à ses valeurs républicaines.

Cette refondation civique et morale de l’école est une ambition formidable que les députés socialistes feront vivre au Parlement et dans la société. Face à la montée de l’obscurantisme, l’école doit redevenir le creuset de la République.

Ma lettre d’information est en cours de diffusion

Cette semaine, la « lettre de la députée » est distribuée dans les boîtes aux lettres de la circonscription.

Sauf à ce que vous ayez apposé un autocollant « stop pub », vous avez ainsi pu prendre connaissance du bilan d’activités que j’ai souhaité vous adresser en ce début d’année.

Vous pouvez aussi  y accéder ici.

lettre de la Députée Annick Le Loch – janvier 2015

Un crime contre la liberté

648x415_dessins-hommage-redaction-charlie-hebdo-visee-attentat-7-janvier-2015

Mercredi 7 janvier 2015, douze de nos compatriotes sont morts assassinés parce qu’ils représentaient la liberté d’expression, la liberté de pensée, la liberté tout court.

Cet abominable attentat nous affecte tous et notre pensée va d’abord aux familles des dessinateurs, des journalistes, des policiers et des employés qui travaillaient au journal.

On a tué « Charlie ». La République et la démocratie sont attaquées. La France a été touchée au cœur, elle est meurtrie mais elle se dresse, elle se mobilise, les rassemblements, le deuil national et les minutes de silence sont à la mesure de ce qui s’est passé.

Le Président de la République a appelé à l’unité et au rassemblement du pays pour combattre la terreur, l’obscurantisme, l’intolérance et défendre les valeurs de notre République laïque, celles qui nous permettent de vivre ensemble.

Rassemblons-nous comme à Pont-L’Abbé hier soir devant la Mairie, à Quimper dimanche, en hommage aux victimes de cet acte ignoble, crier notre indignation et affirmer notre détermination à combattre ensemble les fanatismes dans un pays de liberté et de fraternité.