Aller au contenu principal

Rentrée scolaire : l’éducation demeure le premier effort budgétaire de la Nation.

logo-rentree-scolaire

En compagnie de Madame le Maire, Emmanuelle Rasseneur, je me suis rendue ce matin à l’école Léon Goraguer de Gourlizon pour prendre la température des conditions de cette rentrée scolaire 2015.

J’y ai rencontré des enfants heureux de retrouver le chemin des écoliers et des enseignants motivés pour leur dispenser les savoirs fondamentaux.

Vendredi prochain, à l’invitation de Madame la Présidente du Conseil Départemental, Nathalie SARRABEZOLLES, je me rendrai aux collèges Laënnec de Pont-L’Abbé et Henri Le Moal de Plozévet, pour mesurer la qualité de l’accueil dans ces établissements, grâce notamment aux nombreux investissements du Département.

La rentrée 2015 poursuit la refondation de l’Ecole de la République autour de trois grands objectifs : construire une école exigeante, rendre l’école plus juste et remettre l’école au cœur de la République.

Construire une école exigeante. Toutes les mesures pédagogiques concernant le premier degré et le collège ont, en cette rentrée 2015, pour objectif de permettre à tous les élèves d’acquérir les connaissances et compétences fondamentales et de réussir. La priorité accordée au premier degré se poursuit.
Le nouveau programme de l’école maternelle entre en vigueur et la politique de scolarisation des enfants de moins de trois ans bénéficie de la création de nouvelles classes spécifiques. Une évaluation du niveau des élèves en français et en mathématiques est mise en place en début de CE2.
Le dispositif « plus de maîtres que de classes » dispose de 500 emplois supplémentaires. Les nouveaux rythmes scolaires, plus respectueux des rythmes naturels d’apprentissage et de repos des enfants, s’inscrivent dans la durée, avec notamment la pérennisation de l’aide de l’Etat aux communes. Le plan numérique pour l’éducation entre dans sa phase opérationnelle de déploiement. Il permettra à la fois d’élever le niveau de compétences numériques des élèves et d’accompagner la généralisation des pratiques du numérique dans les classes et les établissements scolaires.

Rendre l’école plus juste. L’objectif de lutte contre les inégalités et de concentration des moyens nouveaux pour les territoires et pour les publics qui en ont le plus besoin reste prioritaire. La rentrée 2015 se caractérise ainsi par la mise en place de l’allocation progressive des moyens et de la nouvelle carte de l’éducation prioritaire.

Remettre l’école au cœur de la République. Après les attentats de janvier dernier qui ont visé le cœur des valeurs de la République, l’école s’est retrouvée en première ligne pour répondre aux attentes du peuple français et au défi républicain. De nombreuses mesures prennent forme à la rentrée dans le cadre de la mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la République, au premier rang desquelles la mobilisation de la réserve citoyenne de l’éducation nationale et le renforcement des relations avec les parents d’élèves et les associations. La transmission du sens et de la portée du principe de laïcité est une priorité. Le nouveau parcours citoyen, qui s’appuiera sur l’enseignement moral et civique mais également sur l’éducation aux médias et à l’information, favorisera la conscience citoyenne et la culture de l’engagement des élève

Enfin, de nouvelles mesures permettent de mieux inclure les élèves en situation de handicap à l’école :

création de 10 000 contrats aidés supplémentaires pour améliorer l’accompagnement des élèves, poursuite de la CDIsation et de la professionnalisation des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) et création de nouvelles unités d’enseignement pour les élèves autistes.