Aller au contenu principal

Le Gouvernement confirme son engagement en faveur de l’égalité des territoires

territoire%20rural-3

Un comité interministériel aux ruralités s’est tenu hier à Vesoul, six mois après celui de Laon, permettant ainsi de faire le bilan des mesures annoncées en début d’année et de présenter les futures actions confirmant l’engagement du Gouvernement en faveur de l’égalité des territoires.
La ruralité est une chance pour la France. Chaque citoyen, où qu’il réside sur notre territoire, doit pouvoir accéder aux services essentiels et tout professionnel doit pouvoir disposer de tous les moyens pour développer ses activités. La préservation de notre modèle agricole se joue aussi dans ces territoires. Nos éleveurs, nos producteurs font vivre de nombreux secteurs économiques en plus d’assurer la qualité de notre alimentation.
500 millions d’euros du fonds débloqué en faveur des collectivités locales vont être attribués aux zones rurales et notamment à la « revitalisation » des bourgs-centres et des villes de moins de 50 000 habitants. 21 mesures en faveur de ces territoires isolés ont été annoncées. 700 médecins généralistes vont être formés à l’aide médicale d’urgence pour permettre qu’aucun habitant ne soit à plus de 30 minutes d’un service d’urgence d’ici à 2017. L’Etat a aussi dégagé plus de 3 milliards pour que tous les départements français soient inclus dans le plan France Très Haut Débit. Les mesures annoncées hier n’ont pas seulement trait à la santé et au numérique : l’éducation, la mobilité et le logement sont aussi concernés. Une « nouvelle vague de simplification » des normes a également été promise.
Nous pouvons nous réjouir de ces annonces car les mesures présentées en début d’année ont été largement déployées sur le territoire et certaines ont déjà atteint leur objectif. Ce sont près de 1200 contrats qui ont été signés avec de jeunes médecins afin de faciliter leur installation, 18 860 communes qui ont été accompagnées dans leurs projets éducatifs territoriaux, 50 000 logements anciens rénovés via le programme « Habiter mieux » de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat, …
C’est le rôle de l’Etat que de garantir la solidarité nationale et donc l’égalité des territoires. Et je serai attentive à ce que ces engagements soient respectés.