Aller au contenu principal

De retour sur les bancs de l’hémicycle

hémicycle

La session extraordinaire de rentrée du Parlement s’est ouverte hier à l’Assemblée par un débat consacré à l’engagement militaire de la France en Syrie.

C’est par décret que le Président de la République a fixé l’ordre du jour de cette session : seconde lecture du projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, projet de loi relatif à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine, approbation de l’accord franco-russe qui fait suite au renoncement à livrer deux navires de guerre à la Russie, débat sur l’engagement militaire de la France en Syrie, débat sur l’accueil des réfugiés en France et en Europe, approbation de divers traités internationaux, débat sur la situation et l’avenir de l’agriculture,…

En plus des séances publiques à l’Assemblée, je participerai cette semaine  à ma première réunion de la Commission d’Examen des Pratiques Commerciales, dont j’assure officiellement la présidence depuis le 3 juillet dernier.

Cette instance a pour mission de donner des avis ou de formuler des recommandations sur les questions, les documents commerciaux ou publicitaires et les pratiques concernant les relations commerciales entre producteurs, fournisseurs, revendeurs, qui lui sont soumis. Elle peut également décider d’adopter des recommandations sur les questions portant notamment sur le développement des bonnes pratiques commerciales et exerce un rôle d’observatoire régulier de ces pratiques.

Une semaine où, encore une fois, le travail ne manquera pas.