Aller au contenu principal

Commémoration du naufrage du Bugaled Breizh : un rassemblement en mémoire des disparus, une mobilisation pour rappeler la nécessaire quête de vérité.

bugaled

Dimanche matin, j’étais une nouvelle fois présente à Loctudy aux côtés des familles, des gens de mer et de la population locale pour rendre hommage aux cinq marins du Bugaled Breizh, cinq hommes disparus il y a maintenant douze ans au cours d’un naufrage dont les circonstances exactes demeurent encore inexpliquées.
Depuis le 15 janvier 2004, nombre d’hypothèses ont été émises, nombre d’investigations ont été menées, nombre d’éléments ont été mis sur la table,… Pour autant, c’est par un non-lieu que s’est soldé ce dossier devant la Justice française au mois de mai 2015.
Plongées dans le désespoir de ne jamais pouvoir accéder à la vérité, les familles comptent beaucoup sur la procédure judiciaire désormais engagée en Angleterre pour avoir la confirmation de leurs certitudes : que c’est bien un sous-marin qui a entraîné, en une minute, le Bugaled Breizh par le fond lors d’exercices militaires réalisés dans le cadre de l’OTAN.
Tandis que de ce côté de la Manche un pourvoi en cassation a été formé et que la responsabilité de l’Etat français est recherchée, la nouvelle étape judiciaire qui s’est ouverte au Tribunal de Truro en Cornouailles suscite de nouveaux espoirs pour les parties civiles. Le premier de ces espoirs est immuable : connaître enfin la vérité sur les circonstances du naufrage du Bugaled Breizh.
Sans qu’il soit question pour moi d’interférer dans le cours de la Justice, je continuerai à suivre ce dossier avec une attention particulière et examinerai les initiatives susceptibles d’être encore accompagnées.