Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘culture’

Les pratiques artistiques amateurs reconnues et sauvegardées

pont-labbe.spectacle-de-kement-tu-au-triskell-et-fest-noz-avec-les-du-ce-vendredi-13

La loi relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine reconnaît pour la première fois l’activité artistique amateur. C’est l’aboutissement d’une longue concertation avec les syndicats de professionnels et les représentants des associations. Nous sommes parvenus à un équilibre qui respecte la pratique professionnelle et qui reconnaît les pratiques amateurs, richesse de la vie culturelle en Bretagne.

Nous avons défendu avec vigueur les pratiques artistiques amateurs qui contribuent fortement au dynamisme de nos territoires. Les artistes amateurs vont bénéficier désormais d’un socle législatif et d’un statut clair et encadré. La loi leur reconnaît le droit de participer à des représentations, qu’elles soient à but lucratif ou non, et leur permet de percevoir une indemnité pour couvrir les frais liés aux activités pédagogiques et culturelles qu’ils ont engagés pour leurs représentations. Auparavant, l’organisateur de spectacle pouvait exclusivement utiliser l’excédent de billetterie pour rémunérer des artistes amateurs. Il pourra dorénavant utiliser cet excédent pour rémunérer des artistes professionnels ou pour son propre compte, ce qui permettra notamment aux associations de développer de façon pérenne des actions pédagogiques et culturelles.

La pratique en amateur est définie par la non rémunération de celle-ci. Proposer une rémunération en tant que telle, c’est gommer la définition même que nous proposons. Effacer cette différence, c’est rendre impossible la distinction des pratiques professionnelles et en amateur ; cela empêcherait les contrôles et encouragerait la fraude. Les amendements adoptés ont permis d’affiner les distinctions et nous sommes d’accord sur le fait que nous devons combattre les pratiques qui consistent à ne pas rémunérer les professionnels. Un amendement de la Ministre a de plus clairement rappelé que la pratique amateur définie comme une activité artistique non rémunérée doit se faire sans préjudice de la présomption de salariat.

L’emploi des artistes est au cœur de nos préoccupations. Une conférence pour l’emploi dans les métiers du spectacle vient d’avoir lieu avec pour principal objectif de favoriser l’emploi et de renforcer la structuration des entreprises du secteur. Le budget du ministère de la culture augmente dans le projet de loi de finances pour 2016, ce qui permet une hausse des crédits destinés à soutenir l’emploi artistique des professionnels dans toute la France. De plus, le patrimoine culturel immatériel a été inscrit dans la loi liberté de création, architecture et patrimoine.

Les Brodeuses à l’honneur

060715 inauguration fête des brodeuses

Lundi soir, j’ai participé à l’inauguration de la 61ème édition de la Fête des Brodeuses, un temps fort de l’été pour Pont-L’Abbé et pour le Pays Bigouden, un évènement populaire qui marque de son empreinte le calendrier des festivals de Bretagne, un évènement soutenu par la Ville de Pont-L’Abbé, le Département du Finistère et la Région Bretagne.

Une fois encore, du 10 au 14 juillet,  les cercles et bagadoù auront un réel plaisir à  danser et à jouer des instruments traditionnels afin de faire partager la richesse de la culture bretonne au plus grand nombre.

Cette semaine, nous allons vivre un moment particulier, un moment où nous rendons hommage à notre patrimoine, à tout ce qui fait la singularité de ce pays et dont nous sommes si fiers : les costumes, la danse, la musique, les chants…Nous allons les partager avec d’autres cultures. Il n’y a pas plus belle monnaie d’échange que nos différences !

En l’absence de la Reine des Brodeuses 2014 Marie LEAP, empêchée, j’ai tenu à saluer ses demoiselles d’honneur, Déborah DIQUELOU et Margot BELLIER DE VILLENTROY, d’avoir si bien rempli leur mission d’ambassadrice culturelle. J’ai aussi souligné l’implication des nombreux bénévoles sans la participation desquels l’organisation de la fête, la programmation des concerts, concours, défilés, … et animations diverses seraient rendues impossibles.

Dimanche prochain, à l’ombre du bois Saint-Laurent, après le défilé et avant le triomphe des sonneurs, une nouvelle reine issue du cercle Ar Vro Vigoudenn sera une nouvelle fois couronnée et célébrée. Là est la garantie de la transmission des traditions auxquelles nous sommes tant attachés !

Régime d’indemnisation chômage des intermittents du spectacle : médiation enclenchée et nouvelle phase de concertation

Image

Au regard des inquiétudes exprimées par les intermittents du spectacle, le gouvernement vient de confier une mission de dialogue et de proposition à mon collègue Jean-Patrick Gille, fin connaisseur du sujet. Il fera part de ses propositions sous une quinzaine de jours et son éclairage sera sûrement fort utile pour restaurer un dialogue constructif entre les acteurs.

Je suis intervenue, la semaine dernière, auprès du Ministre du travail, de l’emploi et du dialogue social pour lui faire part des inquiétudes dont m’ont fait part plusieurs intermittents du spectacle finistériens à la perspective de voir prochainement agréé l’accord négocié entre le patronat et certains syndicats. Je suis aujourd’hui satisfaite de voir le gouvernement à l’écoute des préoccupations exprimées et soucieux d’un dialogue social approfondi.

Mon intervention auprès de François Rebsamen :
Lire la Suite

Nicole Le Garrec décorée. Une Légion d’honneur méritée.

Image

Au début du mois d’octobre, j’ai présenté au Préfet un dossier de proposition d’attribution de la Légion d’Honneur à Nicole Le Garrec. Non pas qu’elle me l’ait demandé, elle est trop humble pour cela, non pas qu’elle y ait même pensé, mais simplement parce que certains parcours de vie me semblent mériter, au moins autant que d’autres, d’être salués par la Nation. A l’évidence, celui de Nicole est de ceux-là. Lire la Suite

Sécuriser les pratiques amateurs dans le spectacle vivant

gilles_petipas_650x365

A plusieurs reprises récemment, Aurélie Filippetti, Ministre de la  Culture, a dû dénoncer le climat de désinformation qui entoure  l’élaboration du futur projet de loi d’orientation relatif à la création artistique, notamment en ce qui concerne les pratiques amateurs et la  place des bénévoles dans le spectacle vivant.
Tandis que le Ministère s’emploie à développer et valoriser la pratique artistique en amateur, qui est une source incomparable de lien social, de développement personnel et de valorisation des territoires, ce sont des mensonges à visée politicienne qui sont aujourd’hui véhiculés.
Il ne s’agit en aucune façon d’interdire ni même de limiter le bénévolat, mais bien au contraire de permettre son rayonnement et sa sécurisation juridique au regard du Code du travail. Lire la Suite