Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘marins’

Commémoration du naufrage du Bugaled Breizh : un rassemblement en mémoire des disparus, une mobilisation pour rappeler la nécessaire quête de vérité.

bugaled

Dimanche matin, j’étais une nouvelle fois présente à Loctudy aux côtés des familles, des gens de mer et de la population locale pour rendre hommage aux cinq marins du Bugaled Breizh, cinq hommes disparus il y a maintenant douze ans au cours d’un naufrage dont les circonstances exactes demeurent encore inexpliquées.
Depuis le 15 janvier 2004, nombre d’hypothèses ont été émises, nombre d’investigations ont été menées, nombre d’éléments ont été mis sur la table,… Pour autant, c’est par un non-lieu que s’est soldé ce dossier devant la Justice française au mois de mai 2015.
Plongées dans le désespoir de ne jamais pouvoir accéder à la vérité, les familles comptent beaucoup sur la procédure judiciaire désormais engagée en Angleterre pour avoir la confirmation de leurs certitudes : que c’est bien un sous-marin qui a entraîné, en une minute, le Bugaled Breizh par le fond lors d’exercices militaires réalisés dans le cadre de l’OTAN.
Tandis que de ce côté de la Manche un pourvoi en cassation a été formé et que la responsabilité de l’Etat français est recherchée, la nouvelle étape judiciaire qui s’est ouverte au Tribunal de Truro en Cornouailles suscite de nouveaux espoirs pour les parties civiles. Le premier de ces espoirs est immuable : connaître enfin la vérité sur les circonstances du naufrage du Bugaled Breizh.
Sans qu’il soit question pour moi d’interférer dans le cours de la Justice, je continuerai à suivre ce dossier avec une attention particulière et examinerai les initiatives susceptibles d’être encore accompagnées.

Congrès national des pensionnés de la Marine Marchande : la solidarité au cœur des échanges

Ce 21 septembre, les pensionnés de la marine marchande, adhérents de la Fédération nationale des associations de pensionnés de la Marine marchande, sont venus nombreux à Plonéour-Lanvern participer à leur 91ème Congrès national. Travail et moments de convivialité ont rythmé l’évènement.

Les responsables de la Fédération ont restitué aux quelque 1400 personnes présentes les travaux des commissions et présenté les motions et revendications que la Fédération adressera prochainement aux autorités de tutelle : amélioration du pouvoir d’achat des pensionnés notamment des veuves, accès aux prestations extra-légales de l’ENIM, extension de la retraite bonifiée pour les marins anciens d’Afrique du Nord, attachement au maintien de la Caisse Maritime d’Allocations Familiales, inquiétudes pour l’avenir de l’Association de gérance des institutions sociales maritimes (AGISM) et notamment pour le foyer des gens de mer de Saint-Quay-Portrieux,…

Lors de mon intervention, j’ai évoqué les avancées législatives apportées tout récemment par le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement, notamment en ce qui concerne les dispositifs permettant le maintien à domicile des personnes âgées. J’ai également souligné l’importance que j’attache à la protection sociale des marins et rappelé les nombreux chantiers ouverts en la matière par le Conseil supérieur des gens de mer. Cette instance consultative, au sein de laquelle je siège, comprend trois formations spécialisées dans les domaines de la prévention des risques professionnels, du bien-être des gens de mer et de l’évolution de la profession de marin incluant sa protection sociale. C’est un travail au long cours qui y est mené mais un travail qui a d’ores et déjà débouché sur des avancées concrètes, comme par exemple, l’indemnisation de la femme marin enceinte.

Les pensionnés de la Marine Marchande et leurs ayants-droits savent pouvoir compter sur mon engagement à conforter la protection sociale des marins, ce bien collectif essentiel pour les gens de mer.

IMG_1797

BUGALED BREIZH : Les familles ont été reçues par le Ministre de la Défense

Image

Comme il s’y était engagé, Jean-Yves Le Drian a reçu aujourd’hui les familles des marins disparus le 15 janvier 2004 lors du naufrage du Bugaled Breizh au large des côtes anglaises.

L’annonce hier de la réquisition par le Procureur de la République de Nantes auprès du juge d’instruction d’un non-lieu dans cette affaire occupait bien sûr tous les esprits.

La rencontre s’est déroulée dans un climat serein et sincère. Chacune des familles a pu s’exprimer si elle l’a souhaité et faire part de ses attentes et espoirs.

Le Ministre a redit sa volonté que toute la vérité soit faite, redit avoir transmis à la Justice tous les éléments qu’elle a sollicités auprès de lui, redit être à sa disposition si le juge d’instruction sollicite des investigations complémentaires ou s’il faut initier de nouvelles démarches auprès de ses homologues, notamment américains.

Du côté du Ministre, c’est la clarté de son action que je retiens.

Du côté de la Justice, ce sont les investigations pouvant encore être faites qui sont espérées, pour qu’enfin éclate la vérité.

BUGALED BREIZH : 10 ans après, la recherche de la vérité doit continuer

FIN502-4col

Cela  fait déjà 10 ans que le Bugaled Breizh, un chalutier de Loctudy dans le Finistère, a sombré en moins d’une minute au large des côtes anglaises sur zone de pêche et que ses cinq hommes d’équipage ont perdu la vie.
Une conviction : ce ne peut être le fait d’un accident de pêche. Lire la Suite