Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘pouvoir d’achat’

Le pouvoir d’achat des Français s’améliore

index-pouvoir-achat

Grâce à la mobilisation du gouvernement et de la majorité pour soutenir le pouvoir d’achat de nos concitoyens, notamment à travers le Pacte de responsabilité et de solidarité, celui-ci a progressé en 2014 et la tendance devrait se poursuivre en 2015 selon l’INSEE.

Rappel de quelques mesures phares qui contribuent à cette évolution :

En 2014, ce sont 4,2 millions de personnes qui ont bénéficié d’une réduction de l’impôt sur le revenu.

A partir de 2015, ce sont 9 millions de ménages qui bénéficient d’une baisse de leur impôt sur le revenu, grâce à la suppression de la première tranche de barème.

Les agents publics les plus modestes connaissent une revalorisation de leur rémunération, soit en moyenne 440 € net de plus cette année pour 1,6 million de personnes.

Les retraités les moins aisés bénéficient d’un important soutien : minimum vieillesse porté à 800 €/mois en 2014 pour plus de 500 000 retraités, versement d’une prime exceptionnelle de 40 € en mars 2015 pour les retraites inférieures à 1 200 €/mois, aide à la complémentaire santé augmentée de 50 € pour les personnes âgées de 60 ans ou plus, revalorisation des petites retraites agricoles, …

Enfin, les prestations sociales ont été confortées : revalorisation du RSA de 4 % en plus de l’inflation depuis 2013, et de 10 % sur 5 ans, augmentation de 25 % de l’Allocation de Rentrée Scolaire dès la rentrée 2012 ; accès à la CMU-C et à l’aide à la complémentaire santé (ACS) élargi à 750 000 personnes supplémentaires à l’été 2013, maintien de la prime de Noël en 2014 pour les bénéficiaires de certains minimas sociaux, revalorisation de l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile pour 600 000 personnes au 1er janvier 2016, …

Deux prestations familiales seront nettement revalorisées au 1er avril prochain :

  • le complément familial (CF), qui bénéficie  à environ 400 000 familles nombreuses vivant en dessous du seuil de pauvreté, augmentera de 222 € par an et par famille (+ 436 € par rapport à 2013, soit + 20%) ;
  • l’allocation de soutien familial (ASF), qui elle bénéficie à près de 740 000 enfants vivant dans des familles monoparentales modestes,  est revalorisée de 57 € par an et par enfant (+ 118 € par rapport à 2013, soit + 10 %).

D’ici 2018, le CF augmentera de 50 % et l’ASF de 25 %.

Ce sont autant de mesures de justice sociale qui améliorent réellement le pouvoir d’achat de ceux qui en ont le plus besoin. Le sérieux budgétaire n’est pas l’austérité. La gauche au pouvoir fait chaque jour la démonstration qu’une gestion rigoureuse des finances publiques permet de soutenir les Français dans leur vie quotidienne.

Revalorisation des salaires de l’aide à domicile : une reconnaissance pour les personnels

RTEmagicC_20121005-aidealapersonne_01.jpg

Le mois dernier, j’avais saisi Madame la Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes de la situation des salariés du secteur de l’aide à domicile en raison de l’absence d’agrément de l’avenant à la convention collective de la branche de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile.

La décision gouvernementale intervenue le 10 décembre dernier autorise l’agrément et va permettre de procéder aux revalorisations de salaire que les aides à domicile ont toute légitimité à attendre.

Cette mesure revalorise la valeur du point de 1 % à compter du 1er juillet 2014. Sur la base d’un temps plein au SMIC, cela représente une hausse d’environ 130 € net par an. L’effet sera donc rétroactif : ce qui va permettre aux personnels de percevoir, sur le salaire de janvier 2015, le complément alloué depuis le 1er juillet 2014. Cette mesure profitera aux 230 000 salariés (145 000 équivalents temps plein) de cette branche professionnelle (dont 97 % sont des femmes) qui œuvrent au quotidien, y compris dans les territoires les plus isolés, pour accompagner à leur domicile les personnes fragilisées, en majorité des personnes âgées, qui souhaitent vivre chez elles le plus longtemps possible.

Cette décision de revalorisation est une mesure concrète en faveur du pouvoir d’achat et de l’emploi dans le secteur non lucratif de l’aide et des soins à domicile auprès des publics fragiles. C’est, à l’évidence, une reconnaissance par les pouvoirs publics des efforts de professionnalisation et d’évolution du secteur qui conduit à une valorisation des métiers liés au grand âge.

J’ai voté pour le programme de stabilité présenté hier par le Premier Ministre

Hier mardi 29 avril 2014, les députés étaient appelés à se prononcer sur le programme de stabilité budgétaire présenté par le Gouvernement. C’est par 265 voix contre 232 que ce programme a été adopté, validant ainsi toute la stratégie du pacte de responsabilité porté par le Président de la République.

Avec cohérence, en poursuivant la maîtrise de la dépense publique et en soutenant l’effort en faveur de la compétitivité des entreprises comme le pouvoir d’achat des Français, la majorité parlementaire est une nouvelle fois aux côtés du gouvernement.

La mise en œuvre du pacte de responsabilité permettra de redonner de la force économique à notre pays.

Lire la Suite